Galitt Kenan, Directrice du Jane Goodall Institute France

Après des études juridiques et de management, Galitt a travaillé dans le conseil en stratégie et en finance. Elle a rejoint le monde des ONGs en 2000. Elle a dirigé la Fondation Hommes de Parole et mis en place un projet hors-norme permettant à 100 rabbins et 100 imams du monde entier d'échanger et initier des actions concrètes. Ce dialogue inter-religieux, à la rencontre de l’Autre a aboutit à la création d’un institut, « Tolerance Watch », qui a été intégré à l’ONU.
 
Galitt a ensuite dirigé le projet « 6 milliards d’Autres » de Yann Arthus-Bertrand et de la Fondation GoodPlanet. Un portrait vidéo de l’humanité. Un projet démesuré : après avoir interviewé plus de 5600 personnes dans 64 pays, les films ont fait l’objet de plus de 30 expositions dans le monde entier et remporté de nombreux prix. Dans ce cadre, elle a dirigé la parution de différents ouvrages et organisé des conférences internationales avec des leaders de ce monde. Déjà la volonté de créer le lien entre les humains. De réfléchir à notre rapport au vivant. 
 
Elle dirige actuellement le Jane Goodall Institute France, à un moment de fort développement de ses actions et de sa visibilité. L'institut œuvre à un vivre-ensemble apaisé entre les hommes, les autres animaux et la nature. Il protège des centaines de chimpanzés (dans des sanctuaires, réserves et autres), lutte contre la fragmentation des habitats naturels et la déforestation (agro-écologie, couloirs écologiques, reforestation…) et travaille en collaboration avec les populations locales qui sont au cœur de la stratégie de conservation de l’Institut (accès à l’éducation, à la santé, à l’eau, à la sécurité alimentaire, micro-crédit, women empowerment …). En France, comme dans 60 pays dans le monde, le Jane Goodall Institute accompagne les jeunes qui souhaitent œuvrer à un monde meilleur.
 

Directrice du Jane Goodall Institute France
Structures référentes :